Grèves et manifestations : ce qui vous attend jour après jour

INFOGRAPHIE INTERACTIVE - Raffineries, transports, cette année le printemps est ponctué de nombreux mouvements de grève contre la loi travail. Grâce à un calendrier, Le Figaro vous aide à visualiser les différentes dates à retenir.

Avec la suspension du préavis de grève de l'Unsa jeudi, la mobilisation est en baisse à la SNCF. Selon la compagnie, le taux de gréviste est de 10,5% ce vendredi contre 15,2% la veille et 17% mercredi. En revanche, les pertrubations sur le réseau demeurent, la CGT-cheminots et SUD-rail poursuivant leur mouvement reconductible.

Samedi et dimanche, en moyenne un tiers des Transiliens et des Intercités seront assurés, et la moitié des TGV et des TER, selon les prévisions de la SNCF.

Côté TGV, l'axe Sud-Est sera le plus perturbé, avec quatre trains sur dix. La SNCF recommande aux voyageurs d'«annuler leurs déplacements» à destination de Nice, Marseille, Toulon, Cannes, Montpellier et Perpignan dans les jours qui viennent.

Sur l'axe Nord un TGV sur deux est annoncé, et six sur dix sur les axes Est et Atlantique, comme pour le trafic des TGV à bas prix Ouigo.

Les Intercités seront aussi très touchés, avec un train sur trois en circulation en moyenne dans la journée (aucun la nuit), de même que les Transiliens, avec quatre trains sur dix. Sur ce réseau, la situation dépend aussi du risque d'inondation, souligne la SNCF.

Enfin, un TER sur deux circulera.

Côté international, le trafic Eurostar, comme celui d'Alleo (Allemagne), sera normal. Les trains Thalys, Lyria (Suisse), Ellipsos (Espagne) et SVI seront touchés dans des proportions allant de un train sur quatre (SVI) à trois sur quatre (Thalys, Lyria).

La situation devrait s'éclaircir ce lundi avec une ultime réunion de négociation de l'accord d'entreprise sur l'organisation du travail.

À la RATP, le mouvement de grève initié par la CGT, jeudi, ne provoque aucune pertrubation sur les lignes de métro, tram, bus et du RER A. Le syndicat SUD rejoindra la mobilisation le 10 juin, jour du match d'ouverture de l'Euro de football.

» Lire aussi: Valls juge «incompréhensible» la poursuite de la grève à la SNCF

• Le trafic aérien pas impacté ce week-end

Le mouvement de grève du personnel des Aéroports de Paris, entamé ce vendredi jusqu'au 6 juin à 7 heures, n' a aucun impact sur le trafic aérien. L'entreprise emploie principalement des agents d'entretien des pistes et des aéroports, du personnel de boutiques et des agents d'accueil.

Au départ, une grève de l'intersyndical des contrôleurs aériens était prévue à partir de ce vendredi jusqu'au dimanche 5 juin. Les syndicats ont finalement tous levé leur préavis après avoir obtenu des garanties sur le maintien des effectifs dans les années à venir.

En revanche, des perturbations sont à craindre en fin de semaine prochaine. Ce jeudi, les trois syndicats de pilotes d'Air France ont appelé à la grève du 11 au 14 juin et menacent même de poursuivre les jours suivants. Faisant suite à cet appel, le personnel naviguant de la compagnie aérienne appelle à la grève du 27 juillet au 2 août. Ils protestent contre de nouvelles mesures qui baisseront les rémunérations des pilotes.

» Lire aussi: plus de grève des contrôleurs aériens, les pilotes prennent la relève

• Des centres de gestion des déchets toujours bloqués

Trois des quatre principaux centres de traitement des déchets de la région parisienne sont toujours bloqués ce vendredi par des salariés en grève contre la loi travail, tout comme le ramassage des ordures à Saint-Étienne, Nantes et dans l'Ariège.

Celui d'Ivry-sur-Seine, le plus important centre de traitement d'Ile-de-France, où le leader de la CGT Philippe Martinez s'est rendu jeudi, est bloqué depuis lundi par des éboueurs et égoutiers de la ville de Paris. A Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), les salariés continuent également leur blocage.

Lire aussi:

» En bloquant le traitement des ordures ménagères, la CGT ouvre un nouveau front

» Les blocages dans le secteur des ordures ménagères s'étendent en France

• L'Euro de football dans le viseur des grévistes

Les organisations syndicales comptent bien profiter de la compétition, qui se tient en France du 10 juin au 10 juillet, pour faire peser leurs revendications. SUD-RATP et les syndicats de pilotes rejoindront la mobilisation la semaine prochaine. Une neuvième journée de mobilisation nationale, avec un rassemblement unique à Paris, aura lieu le 14 juin, soit quatre jours après l'ouverture de l'Euro de football.

Trouvez votre Mutuelle senior